- Ecrivain public - Rédaction - Pluri-média - Communication - Web - Newsletters - Reportages - Interviews - Pau - Béarn -
Close
vignette-services.jpg
vignette-ref.jpg
vignette-contact.jpg
Accueil arrow Portraits

Passé, Présent, ...

Décembre 2010 - Début décembre, Cyril Guilhamet, Vice Président de l'association PEBA ( Pôle E-Business Sud Aquitain) me contacte pour faire une présentation de " l'écriture web" au cours d'une des réunions mensuelles du club e-commerce mis en place avec la CCI Pau Béarn...
C'est avec plaisir que j'ai accepté le challenge de me replonger sur la problématique et de présenter quelques points importants liés à l'écriture sur le net devant quelques e-commerçants.
Retrouvez le compte rendu de cette réunion, par Julie Piasentin, Conseillère TIC dans la rubrique Informations diverses.

Lire la suite...
Portraits
Maintenant que le développement de la démarche Créateurs d'Avenirs occupe tout mon temps,au-delà des nexsletters que j'envoie régulièrement aux partenaires et aux créateurs, je continue aussi souvent que possible à écrire... Plus particulièrement des portraits puisque l'objet de la démarche Créateurs d'Avenirs est de valoriser des personnes qui font des choses innovantes, enthousiastes, responsables pour et sur le territoire du Bassin de l'Adour.

Nelly Berge en chantant

nelly.jpgA ceux qui croient qu’apprendre la musique passe forcément par l’apprentissage fastidieux du solfège, Nelly Berge propose depuis 2008 une alternative ludique, actuelle et collective, avec l’école de musique Lolly Pop Rock. Une initiative déjà testée par la jeune paloise en 2002 en Bretagne après un DEA de musicologie à la Sorbonne. Sans langage savant, l’objectif pédagogique est, en plus de l’apprentissage des connaissances techniques de chaque instrument, de faire jouer les élèves en groupe et de leur donner les bases nécessaires pour prendre leur envol en tant que musiciens amateurs éclairés. Côté chant, détente physique, souffle, respiration et vocalises permettent d’être au top pour le concert de fin d’année qui rassemble pas moins de mille personnes au Palais Beaumont.

Jean Michel Moravie, humain assurément

jmichel.jpgIl débute sa carrière professionnelle dans un établissement bancaire régional comme pionnier dans un nouveau métier de l’époque : informaticien. Très vite, il aide, assiste, forme ses confrères et se reconvertit ensuite dans un poste de commercial puis de directeur d’agence. Mais Jean-Michel, ancien joueur de rugby, est avant tout un homme de contact : il aime les gens, et aime se rendre utile. Il s’oriente alors comme une évidence vers la formation professionnelle des adultes. Il répond à des missions de formation dans tout l’hexagone pendant quelques années encore mais à 47 ans, le besoin de se sédentariser se fait sentir… Il pose ses valises dans son Béarn natal, achète un portefeuille de clients au groupe SWISSLIFE et ouvre une agence à Pau en 2007. Il choisit cette enseigne pour sa renommée et la qualité de ses produits. Il découvre une Cie à taille humaine. Jean-Michel Moravie y ajoute qualité d’écoute, disponibilité et sincérité qui font sa personnalité. Garder une oreille attentive et délivrer des conseils avisés le passionne… sa nature profonde infiniment humaine, en somme. Ce petit truc en plus qui donne envie de le connaître, le rencontrer et lui accorder sa confiance…

Vincent Graumer, le réseau notre ambassadeur

vincent.jpgJe crois profondément que notre réseau est notre meilleur ambassadeur », confie Vincent Graumer. Le dirigeant du cabinet Aquitaine Management, conseil en ressources humaines et management, anime les groupes BNI aquitains qu’il dirige, d’une main de maître. Pour celui qui met son expérience métier, sa formation en sciences sociales et sa créativité, au service des bnistes, « le BNI est un réseau de recommandations d’affaires ultra puissant : les Membres apprennent au fils des réunions, à se connaître de mieux en mieux, à cerner les spécificités de chacun, pour pouvoir ensuite les recommander auprès des sphères professionnelles et privées. L’objectif de chacun n’est pas d’accumuler les contacts, mais d’avoir des relations approfondies et de qualité. » La relation humaine toujours au cœur des ses priorités, il propose en outre régulièrement des séminaires développant l’aisance relationnelle dans le monde de l’entreprise.

Alexandre Darracq, entrez au château

alex.jpgA 26 ans, il est certainement le seul à pouvoir dire, sans prétention « Passe quand tu veux au château … » ! En effet, depuis le mois de juillet, Alexandre Darracq a investi le château Estefani sur la route de Piétat. Sa mission ? Développer le site et en faire le lieu de réception incontournable de la région. Un nouveau défi pour ce jeune homme au CV déjà impressionnant… Après avoir été chasseur de tête à Strasbourg, et participé à la mise en lumière d’initiatives liées au développement durable en Alsace au sein du groupe Edf, Alexandre quitte l’Hexagone pour diriger de l’autre côté de la Manche deux domaines d’exception, propriétés d’une amie de la famille. Depuis 2009, il gère une centaine de réceptions ( mariages et séminaires) par an et par site. Un business très en vogue là-bas. Au printemps dernier, à la naissance de son fils, Alexandre souhaite revenir dans son Béarn natal… L’entrepreneuse Teresa Ward pour qui il officie, a justement acheté cinq ans auparavant le château Estefani sur les hauteurs de Gelos. Après l’avoir complètement rénové, elle souhaite l’ouvrir au public. Convaincue de son professionnalisme et lui vouant une confiance quasi aveugle, c’est à Alexandre qu’elle laisse la gérance de cette demeure. Avec sa compagne, ils continuent donc à écrire l’histoire du château : chambre d’hôte de charme, salle de séminaire et mariage, tout est possible sur ce site construit sur les anciens terrains de chasse du Bon Roi Henri.

Claude Dansot

claude_dansot.jpgA l’entendre parler de son métier, on a l’impression que le courtage en financement est un jeu : « Alors que pour le plus grand nombre, négocier avec les banques pour faire un crédit immobilier ou racheter un prêt, terrorise ; de mon côté, cela m’amuse : on vient me voir, je cerne le projet et les besoins, et m’adresse aux banques et établissements financiers partenaires… la meilleure gagne ! », avoue tout sourire le professionnel. Plus sérieusement, c’est après de nombreuses années, dans un service dédié au crédit immobilier dans un établissement bancaire, que Claude Dansot décide de se spécialiser dans le courtage. Il crée en 2003 une des premières agences paloises de courtage ; agence qui sera vite rejointe par celle d’Oloron, de Bayonne et Orthez (ces deux dernières étant des franchises). « Aujourd’hui, 30% des prêts immo se font par le biais d’un courtier » : pour le particulier, c’est un gain de temps et l’assurance d’une négociation de la meilleure proposition de financement ; pour la banque, un partenaire incontournable, spécialiste dans son domaine… L’intermédiaire indispensable, en somme.
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 10
Gratuit référencement en première page de Google.